Nouvelles pressions américaines sur la Suisse

Les Etats-Unis augmentent la pression après la signature d'un contrat d'exportation de gaz entre l'entreprise suisse Electricité de Laufenburg (EGL) et l'Iran. Et exigent une copie du document.

Ce contenu a été publié le 30 mars 2008 - 18:46

Le 17 mars dernier, une copie du contrat signé le même jour à Téhéran a été officiellement demandée au gouvernement suisse, peut-on lire sur le site Internet de l'ambassade des Etats-Unis à Berne.

Une copie de l'accord avait déjà été demandée en juin 2007. Les Etats-Unis entendent examiner si le contrat viole ou non les sanctions infligées à l'Iran. La Suisse n'a pour l'instant fourni aucune réponse.

Le jour où le contrat a été signé en présence de la ministre suisse des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey, les Etats-Unis avaient déjà reproché à la Suisse d'avoir violé l'esprit des sanctions internationales contre l'Iran. Micheline Calmy-Rey avait rejeté ces critiques.

Dimanche, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) n'a pas voulu s'exprimer quant à la demande de copie du contrat révélée par la «NZZ am Sonntag» et la «SonntagsZeitung».

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article