Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Référendum contre la libre circulation

On s'attendait au lancement d'un référendum contre la reconduction de l'accord de libre circulation des personnes avec l'Union européenne et son extension à la Roumanie et à la Bulgarie. C'est finalement l'organisation Young4Fun.ch qui a dégainé la première.

Les délégués de ce mouvement interpartis proche de l'UDC l'ont décidé samedi à l'unanimité. La décision du Parlement de lier la reconduction des accords bilatéraux avec l'EU avec leur extension à la Roumanie et la Bulgarie foule la démocratie au pied, justifie Young4Fun.ch.

Par ailleurs, la solution du paquet est très dangereuse car elle pourrait s'appliquer lors de nouveaux élargissements de l'UE, par exemple à la Turquie.

Parmi les autres opposants, la Lega dei Ticinesi (droite populiste) a déjà annoncé qu'elle saisirait le référendum. La décision de l'Union démocratique du centre (UDC / droite nationaliste) est en suspens.

A gauche, comme l'Union syndicale suisse (USS) il y a quelques jours, Unia a refusé samedi de lancer ou de soutenir un référendum contre la libre circulation des personnes. Mais le plus grand syndicat du pays maintiendra la pression pour les mesures d'accompagnement soient améliorées, afin d'éviter de dumping salarial et social.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×