Navigation

Raid israélien: la Suisse réclame une enquête

Mardi à Genève, l'ambassadeur de Suisse à l'ONU Dante Martinelli a demandé une enquête indépendante et internationale sur le raid israélien contre la flottille humanitaire au large de Gaza. L'ambassadeur a exprimé la consternation de Berne.

Ce contenu a été publié le 01 juin 2010 - 18:26

«La Suisse exprime sa très vive préoccupation. Elle est consternée par la mort de civils et les nombreux blessés», a déclaré l'ambassadeur, à la suite de nombreux pays. Sa déclaration fait écho au communiqué diffusé lundi par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Dante Martinelli s’exprimait devant le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU, qui a commencé à débattre dans une ambiance tendue de l'intervention militaire israélienne qui a fait au moins neuf morts lundi.

«La Suisse est choquée par ce qui s'apparente à un usage disproportionné de la force qui constitue une violation du droit international», a ajouté l’ambassadeur suisse. Et de rappeler que, conformément aux Conventions de Genève, Israël a l'obligation d'assurer le ravitaillement de la population civile des territoires palestiniens.

Il a rappelé que la Suisse a souhaité à plusieurs reprises la mise en place d'un mécanisme international afin de permettre l'approvisionnement et la reconstruction de la bande de Gaza, tenant compte des besoins de sécurité d'Israël.

Le vote sur un projet de résolution aura lieu mercredi matin.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.