Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Relais parlementaire pour une pétition à Pékin

Une vingtaine de membres du Parlement fédéral suisse ont envoyé mardi une pétition munie de 25'176 signatures au Premier ministre chinois Wen Jiabao demandant le respect des droits humains.

Lancée par Amnesty International, cette pétition avait dans un premier temps été refusée par l'ambassade de Chine à Berne. La vingtaine de parlementaires de l'ensemble l'échiquier politique à l'exception de la droite nationaliste ont donc accepté de prendre le relais.

Pour faire pression sur les autorités chinoises, ils ont adressé les paquets de lettres par la poste au Premier ministre chinois, accompagné d'une lettre personnelle qui exprime leur préoccupation face à la situation des droits humains en Chine.

«Par cette pétition, nous voulons rappeler aux autorités chinoises qu'elles ont promis, lors de l'attribution des Jeux olympiques, d'améliorer les droits humains. Or, peu de temps avant le début des JO, la situation ne s'est pas améliorée. Au contraire, le gouvernement chinois a augmenté la répression», explique Amnesty International.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×