Navigation

Renvois forcés d'étrangers: reprise des vols spéciaux

Les vols spéciaux pour exécuter les renvois forcés d'étrangers vont reprendre progressivement, a décidé vendredi l'Office fédéral des migrations (ODM). Désormais, une équipe médicale sera du voyage et les cantons devront transmettre les données médicales des personnes à renvoyer.

Ce contenu a été publié le 21 mai 2010 - 13:54

Il y a deux mois, l'ODM avait suspendu temporairement l'organisation de vols spéciaux suite au décès d'un Nigérian peu avant le décollage.

Aucun vol spécial à destination du Nigéria ne sera effectué tant que les circonstances de ce drame n'auront pas été élucidées, précise l'ODM dans un communiqué. Le renvoi de ressortissants nigérians vers des «Etats Dublin» au moyen de vols spéciaux est cependant admis.

La reprise progressive des vols spéciaux fait suite à l'analyse des processus. L'avis des cantons et l'appréciation du ministère public zurichois chargé de l'instruction pénale sur le cas nigérian ont été pris en compte, précise l'ODM.

Un groupe de travail composé de représentants de la Confédération et des cantons va élaborer des mesures d'optimisation à moyen terme. Elles seront prêtes d'ici quelques mois.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.