UDC: les Bernois avec les Grisons

Le comité directeur de l'Union démocratique du centre (UDC / droite nationaliste) du canton de Berne est opposé à l'exclusion de la section cantonale grisonne. Cette position a été prise par 21 voix contre 6, l'assemblée des délégués devant se prononcer le 29 avril.

Ce contenu a été publié le 21 avril 2008 - 14:52

La section grisonne risque d'être exclue de l'UDC suisse si elle n'expulse pas la ministre de justice et police de ses rangs. Le parti estime qu'Eveline Widmer-Schlumpf ne le représente pas au gouvernement et qu'elle a agi contre ses intérêts en devenant ministre en lieu et place de Christoph Blocher, non-réélu en décembre.

Selon une petite enquête de l'agence de presse ATS, la plupart des sections cantonales veulent que l'UDC grisonne exclue la conseillère fédérale. Elles souhaitent aussi que cette section soit évincée si elle ne se plie pas à l'exigence de la présidence du parti.

Eveline Widmer-Schlumpf peut se consoler avec les milliers de signatures de soutien réunies par Alliance F. La note de protestation de l'association dénonçant l'attitude de l'UDC face à la ministre a été signée par 126'422 personnes sur internet en deux semaines.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article