Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un politicien «sniffeur» quitte son parti

Suite à la diffusion sur internet d'une vidéo le montrant nu, en train de consommer une poudre blanche, le député valaisan Xavier Bagnoud démissionnera mardi du Parti démocrate-chrétien (PDC / centre droit).

«Un député se doit d'être irréprochable. Je ne l'ai pas été. J'ai honte d'avoir sali ma famille et mes collègues politiciens», s'excuse dans Le Matin Dimanche Xavier Bagnoud, suspendu mardi dernier par son parti.

Le député ne conteste pas les faits mais s'estime doublement victime. D'abord d'un chantage qui a conduit à la publication de la vidéo, ensuite d'un «lynchage médiatique» sur la couverture de l'affaire.

Suite à la diffusion de la vidéo litigieuse, il a du reste porté plainte pour chantage, extorsion de fonds et faux dans les titres et a été entendu par la police. Un homme et une femme ont été interpellés.

Xavier Bagnoud, à qui ce scandale a également coûté la présidence de l'Union suisse des oenologues (USOE), se réserve la possibilité de conserver son mandat au Parlement cantonal, où il pourrait siéger sans affiliation partisane.

Cette démission du parti est «pour le PDC, un soulagement», a déclaré à la radio romande le président national du parti Christophe Darbellay. Ce dernier avait requis la démission de Xavier Bagnoud, estimant que le comportement du député valaisan n'était pas compatible avec les valeurs défendues par le PDC - notamment une politique très stricte contre la drogue.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×