Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pour la justice suisse, le cas Adamov est réglé

Evgueni Adamov, à l'époque où il était ministre.

(Keystone)

L'ancien ministre russe de l'énergie atomique s'est envolé vendredi soir de Zurich pour Moscou, où il a été placé en détention préventive.

Les Etats-Unis voulaient également juger Evgueni Adamov. Les deux pays lui reprochent d'importants détournements de fonds.

Evgueni Adamov a été placé en détention préventive dès son arrivée à Moscou. L'ancien ministre russe s'est envolé vendredi soir vers 21 heures de Zurich, à bord d'un avion spécial affrété par les autorités russes. Il était escorté par cinq policiers russes. En revanche, aucun policier suisse ne l'a accompagné.

Cette extradition est intervenue 24 heures après l'annonce de la décision du Tribunal fédéral (Cour suprême) de l'extrader vers la Russie et non vers les Etats-Unis comme l'avait souhaité l'Office fédéral de la justice en octobre.

Dans leur arrêt, les juges - qui statuaient à la suite d'un recours d'Adamov - ont considéré que «l'extradition à la Russie garantit que les infractions instruites seront jugées dans leur ensemble par l'Etat concerné en premier lieu».

L'ancien ministre de l'énergie atomique de Boris Eltsine était en détention extraditionnelle en Suisse à la suite de son arrestation en mai à Berne à la demande de Washington, qui le poursuit pour escroquerie, recel, blanchiment d'argent et fraude fiscale.

Il est accusé d'avoir détourné plus de neuf millions de dollars versés par les Etats-Unis pour améliorer la sécurité de sites nucléaires en Russie.

Moscou, qui redoutait qu'Adamov ne livre à Washington des secrets nucléaires en cas d'extradition, avait également réclamé le retour de l'ancien ministre. La Russie lui reproche d'avoir détourné quelque 17 millions de dollars durant son mandat ministériel.

Cette extradition referme définitivement le volet suisse de l'affaire Adamov. Une affaire qui a provoqué des tensions entre Moscou et Berne.

swissinfo et les agences

Faits

Evgueni Adamov a été ministre de l'énergie atomique en Russie de 1998 à 2001, avant d'être accusé de corruption par une commission parlementaire.
Les Etats-Unis l'accusent d'avoir détourné des fonds destinés à améliorer la sécurité de sites nucléaires en Russie. Washington a demandé son extradition.
La Russie a aussi présenté une demande d'extradition officielle à la Suisse. Elle l'accuse également d'avoir détourné des fonds alors qu'il était ministre.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.