Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Protection solaire, imperméable et tampons auriculaires

Ennemis de la promiscuité, passez votre chemin!

(swissinfo.ch)

En Suisse, la mode des «open-air» ne fléchit pas. Rock, pop, techno, world, rap... A l'approche du mois de juillet, le plus chargé en événements du genre, tentative subjective de parcours fléché.

Pour vous mettre en jambes, deux petits sauts en Suisse alémanique s'imposent. Ce mardi, le Stade du Letzigrund de Zurich accueille la star du rock FM américain Bon Jovi, précédée des champions du hard helvétique, Gotthard. Et le 6 juillet, c'est sous une tempête de décibels que le tout nouveau Sankt Jakob Stadium de Bâle sera inauguré: les tonitruants Australiens d'AC/DC se chargeront de bénir les lieux, et on leur fait confiance.

Mais ne vous attardez pas trop à Bâle: car le même soir commencent à Lausanne les Fêtes de la Cité (théâtre, danse, musique, bref, multitude de spectacles gratuits, jusqu'au 14), le Festival du Belluard à Fribourg (prestations concepto-intello-artistiques sur magnifique fond de tour médiévale, jusqu'au 14 également) et, sur la Riviera lémanique, le 35e Jazz Festival de Montreux qui, pendant plus de deux semaines, déroulera une affiche aussi longue que fastueuse.

Des noms? Si je vous dis Gary Moore, Bob Dylan, Neil Young, BB King, Van Morrison, Alanis Morissette, Joao Gilberto, Paco De Lucia, Herbie Hancock, George Duke, Chick Corea, Patti Smith, PJ Harvey, George Clinton, Sting, Jeff Beck, cela vous suffit-il? Bon, le Festival de Montreux n'est pas un open-air, c'est vrai. Mais les innombrables boutiques qui l'escortent, ainsi que la vaste programmation du «off», sur les quais, font que l'événement se vit autant dehors que dedans, si je puis dire.

Envie de quitter momentanément le Lac Léman? Alors filez sur le Gurten, la colline qui domine la capitale fédérale. C'est à pied ou en funiculaire que vous atteindrez les lieux, et que vous pourrez donc assister, du 13 au 15, aux prestations de Third World, Morcheeba, Khaled, Motörhead (si si, Lemmy's back!), Pink Martini, Daniela Mercury, K's Choice, Eagle-Eye Cherry, Kool & The Gang ou Manu Chao. Et de plein d'artistes suisses, dont les Young Gods et les Veveysans de Core 22.

Et puis le 21 juillet, rien ne vous empêchera de passer par Sion, où Patrick Bruel enflammera le Stade de Tourbillon et le cœur des petites Valaisannes. Mais n'oubliez pas de retourner le 22 à Montreux pour suivre la soirée finale du festival: le pianiste Keith Jarrett sera là, accompagné par Gary Peacock et Jack Dejohnette.

A ce moment précis de votre mois de juillet, vous aurez droit à un jour de repos - rien de plus - avant d'aller vous positionner sur le terrain de l'Asse: c'est en effet le 24 juillet que commence le Paléo Festival de Nyon. Cette année, la chanson francophone y sera reine: Linda Lemay, Pascal Obispo, De Palmas, Claude Nougaro, Vanessa Paradis, Henri Salvador seront de la partie. Ils laisseront tout de même un peu de place à Pulp, Texas, Placebo, John Hammond, Daniela Mercury, au très sollicité Manu Chao, ainsi qu'à une flopée d'artistes venus de la planète entière.

Le 30 juillet au petit matin, le 26e Paléo Festival s'achèvera. Aurez-vous pour autant le droit d'aller vous requinquer au travail? Non. Car le mois d'août alors s'annoncera, qui exigera de vous un rythme festivalier pas négligeable non plus. Courage...

Bernard Léchot


Liens

×