Les élections fédérales du 20 octobre à Fribourg s'articuleront autour de quatre apparentements, dont deux réunissant plus de trois composantes. Elles mettront en outre aux prises dix candidats pour le Conseil des Etats, au lieu de neuf annoncés il y a une semaine.

Le Parti démocrate-chrétien (PDC) est apparenté avec huit listes pour le Conseil national, a indiqué lundi la Chancellerie d'Etat en publiant les listes désormais contrôlées. Il y a les Verts-libéraux, et leur liste de jeunes, le Parti bourgeois-démocratique (PBD-Centre droit), le Parti évangélique ainsi que les quatre listes de jeunes PDC.

PS largement entouré

Le Parti socialiste (PS) partira au combat avec les Verts et le Centre gauche (CG)-Parti chrétien-social (PCS). A cet ensemble, il convient d'ajouter les listes PS 60+, PS intégration, PS internationale, la jeunesse socialiste ainsi que la liste Objectif 2030 et ses sept candidats.

Quant à l'Union démocratique du centre (UDC), elle est apparentée à l'Union démocratique fédérale (UDF) et aux jeunes UDC. Enfin, le Parti libéral-radical pourra compter sur les voix glanées par les jeunes PLR. A ces apparentements s'ajoutent cinq sous-apparentements (PDC, Vert-libéraux, PS, Verts - CG-PCS et UDC).

Par rapport à il y a une semaine, date marquant l'échéance pour le dépôt des listes, les électrices et les électeurs fribourgeois auront à se déterminer le 20 octobre entre 154 candidats (+22 par rapport à 2015), dont 61 femmes (40% du total), pour élire leurs sept conseillers nationaux, dont six députés sortants qui se représentent.

Dix candidats aux Etats

En ce qui concerne le Conseil des Etats, il y a une modification. La liste Démocratie directe spiritualités et nature (D.D.S.N) lancent bien finalement deux candidats. Annoncé, puis annulées, la candidature de Dominique Chatton est remplacée par celle de Flavio Guido, M. Chatton n'étant pas domicilié dans le canton, donc inéligible.

Les deux conseillers aux Etats sortants, le socialiste Christian Levrat et le démocrate-chrétien Beat Vonlanthen, qui partent favoris à leur succession, seront donc contestés par huit autre candidats. Parmi, il y a une seule femme, la PLR Johanna Gapany.

Sachant que six personnes sont à fois candidates au Conseil des Etats et au Conseil national, le peuple fribourgeois aura à choisir entre 158 personnes pour pourvoir les neuf sièges du canton à l'Assemblée fédérale. Un éventuel deuxième tour pour les Etats est agendé le 10 novembre.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.