Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Quatre communes genevoises votent par Internet

Un cinquième des 20'000 électeurs de Carouge, Cologny, Anière et Meyrin ont voté par internet. Une première en Suisse sur des objets fédéraux.

L’exercice, qui a donné lieu à un dépouillement expéditif, est un succès selon la Confédération et Genève.

2723 électeurs de quatre communes genevoises ont donc pour la première fois en Suisse choisi de voter par internet sur des objets fédéraux. Et dimanche, le dépouillement des votes électroniques s’est avéré expéditif. A peine 13 minutes…

La chancelière de la Confédération souligne l'importance de l'exercice qui a été conduit par le canton de Genève. Le pas qui a été franchi aujourd'hui est décisif, souligne Annemarie Huber-Hotz.

Celle-ci se dit impressionnée par la transparence de la procédure. Selon elle, l'essai genevois démontre «les chances que peuvent représenter les nouvelles technologies pour la démocratie directe».

Annemarie Huber-Hotz souhaite du reste que la question fasse l'objet d'un large débat au niveau national.

Un sur cinq

Dans les quatre communes concernées par l'expérience de vote électronique, un peu plus d'un électeur sur cinq a choisi internet pour exprimer son avis.

Cette proportion de 21,8% dépasse largement les 5,7% des locaux de vote. Avec 72,5%, le vote postal continue, pour sa part, de séduire le plus grand nombre.

Que ce soit à Anières, à Carouge, à Cologny ou à Meyrin, la participation au scrutin a été plus élevée que lors des votations précédentes.

Le chancelier genevois se montre toutefois prudent. Il faudra voir si cette tendance se confirme lors des prochaines expériences de vote électronique, estime Robert Hensler.

Un vote tardif

Le vote en ligne tire en tout cas bénéfice de son caractère immédiat. Les citoyens attendent visiblement plus, puisque plus de la moitié des suffrages électroniques récoltés ont été exprimés lors de la dernière semaine de campagne, constate Robert Hensler. Rien de tel n'a été constaté pour le vote postal.

Le vote par internet n'intéresse pas seulement la Confédération. Le canton de Genève a été sollicité aussi par l'étranger. Dimanche, un groupe d'universitaires de Taïwan a assisté par visioconférence à l'ouverture de l'urne électronique, tout comme, d'ailleurs, le responsable des élections en Autriche.

Evaluation scientifique

Cette première expérience constitue seulement une étape dans la stratégie des autorités fédérales en matière de vote électronique.

La faisabilité va être étudiée en profondeur lors d'essais ultérieurs menés dans le canton de Genève et, en 2005, dans deux autres cantons pilotes, Neuchâtel et Zurich, indique la Chancellerie fédérale.

Les essais feront l'objet d'une évaluation scientifique, qui sera finalement soumise au Parlement fédéral.

swissinfo et les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.