Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ralph Krueger: dix ans de règne en équipe nationale

Ralph Krueger, entraîneur de l'équipe nationale suisse.

(Keystone)

Le sélectionneur national dirigera la Suisse pour la 10e fois en championnat du monde. Il se refuse à parler d'une routine qui se serait installée.

En 2000, déjà en Russie, mais à Saint-Pétersbourg, il avait décroché l'un des meilleurs résultats de la Suisse dans un championnat du monde avec la 6e place.

S'il va jusqu'au bout de son contrat qui court jusqu'en 2010 (année des Jeux olympiques de Vancouver), Ralph Krueger sera resté treize aux commandes de l'équipe nationale.

Un record absolu en Suisse où son prédécesseur, Simon Schenk, avait œuvré durant sept hivers, mais en deux périodes distinctes.
A 47 ans, Ralph Krueger ne veut pas entendre parler de routine après dix ans d'activité.

«Cela ne fait pas partie de mon vocabulaire, lâche-t-il. Le championnat du monde est le moment-clé de la saison internationale. Avec à chaque fois un challenge inédit et de nouvelles pages à écrire. Je garde un bon souvenir de tous les tournois précédents, même ceux qui n'ont pas été aussi réussis que les autres.»

Les pieds sur terre

L'entraîneur national garde les pieds sur terre. Il se veut certes ambitieux, rappelant que «par le passé, la Suisse a montré qu'elle était capable de battre les grandes nations et lorgner sur une médaille.»

Mais la réalité reprend aussitôt le dessus. «Nous savons que ce n'est pas possible à chaque fois, rappelle-t-il. Il faudrait pour cela franchir un cap supplémentaire.»

Comment? «En s'appuyant sur plusieurs joueurs évoluant en National Hockey League. explique Ralph Krueger. Et nous n'en sommes pas encore là.»

A ce jour, seul Mark Streit est le seul joueur de champ helvétique qui a su tirer son épingle du jeu dans la plus grande ligue du monde. Sera-t-il suivi par d'autres? En attendant, les faits et gestes du Bernois des Canadiens de Montréal seront suivis à la loupe par les techniciens durant les Mondiaux. Dont le regard changera inévitablement aussi sur ses coéquipiers.

swissinfo, Jonathan Hirsch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×