Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Recherché par la justice suisse, un ex-espion français est parti en voyage

La raffinerie Leuna, en Saxe-Anhalt, en Allemagne orientale.

(Keystone)

Pierre Lethier, ancien colonel des services secrets français, recherché par la France et la Suisse dans le cadre de l'affaire Elf, ne s'est pas présenté à une convocation du palais de justice de Genève. Est-il simplement en voyage?

Le 5 octobre dernier, le juge français Renaud Van Ruymbeke délivrait un mandat d'arrêt international contre Pierre Lethier, mis en cause lors du rachat de la raffinerie allemande Leuna par Elf en 1992. La France le soupçonne d'avoir perçu 24 millions de francs suisses de commissions sans avoir effectué un travail correspondant à cette somme rondelette.

Pierre Lethier, 45 ans, reconverti dans les affaires, bénéficie d'un permis C de résident permanent et habite Cologny, une commune chic du canton de Genève. La justice suisse a refusé de l'arrêter et de l'extrader, constatant qu'il n'y avait «jusqu'à ce jour aucun risque de fuite». De plus, il existe aussi une procédure helvétique à l'encontre de Pierre Lethier. Et cette procédure genevoise a la préséance sur la procédure d'extradition.

Le juge Paul Perraudin, en charge du lourd dossier Elf, a demandé à l'ancien espion que les fonds en sa possession, «suspectés d'être illicites», soient mis à la disposition de la justice suisse. Les 24 millions «auraient été localisés dans un pays non-coopératif», selon un proche du dossier.

Cette demande pressante du juge a fortement déplu à Pierre Lethier. «Je viens de m'opposer fermement à l'offre étonnante du juge Perraudin de saisir ma rémunération, en échange de ma liberté», a déclaré l'ancien des services secrets au magazine français Le Point.

Pierre Lethier ne s'est pas rendu à la dernière convocation du juge genevois le 17 octobre dernier. A son domicile, chemin de Ruth à Cologny, un proche affirme qu'il serait «en voyage pour une durée indéterminée». Le tribunal de Genève n'envisage pas pour le moment qu'il puisse s'agir d'une fuite.

Ian Hamel

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×