Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Renzo Ambrosetti et Vasco Pedrina à la tête de deux grands syndicats

Renzo Ambrosetti (à gauche), est le nouveau patron de la FTMH. Vasco Pedrina reste aux commandes du SIB

(Keystone)

Les syndicats FTMH et SIB ont renouvelé samedi leurs organes dirigeants. Le successeur de Christiane Brunner à la présidence de la FTMH s'appelle Renzo Ambrosetti. Vasco Pedrina conserve celle du syndicat Industrie et Bâtiment (SIB).

Le Tessinois Renzo Ambrosetti a été élu samedi à Fribourg lors du congrès du syndicat de l'industrie, de la construction et des services (FTMH), par 123 voix, la majorité absolue étant de 115.

Le second prétendant, André Daguet, a obtenu 106 voix. Le premier se déclarait défavorable à la fusion entre le SIB et la FTMH, pourtant approuvée vendredi par les deux syndicats, alors que le second en était partisan.

Invité au congrès de Fribourg, le conseiller fédéral Pascal Couchepin a déclaré que «c'est une chance que, dans notre pays, les syndicats soient forts; ainsi peuvent-ils faire entendre leur voix dans les débats sociaux et économiques».

Le chef du Département fédéral de l'économie (DFE) a également souligné que le rôle de l'Etat est de «donner un cadre prévisible à l'action des individus, des entreprises et des organisations sociales: il ne peut pas et ne doit pas intervenir en fonction d'intérêts particuliers», sous peine de «devenir l'otage de ces intérêts particuliers».

A Lucerne, les délégués du SIB ont confirmé Vasco Pedrina dans ses fonctions de président central du Syndicat Industrie et Bâtiment (SIB). Le congrès du syndicat l'a maintenu dans ses fonctions grâce à 176 voix recueillies parmi les 226 participants au vote. Pour la première fois, une femme, Rita Schiavi, a été élue à la direction.

Malgré les critiques exprimées ces derniers jours, Vasco Pedrina a été élu à une très forte majorité pour un troisième mandat. Il en fut de même pour Rita Schiavi, malgré les tentatives de l'opposition d'imposer d'autres candidatures: aucune des quatre proposées n'a été acceptée par l'assemblée.

C'est la première fois dans l'histoire que deux organisations syndicales suisses tiennent leurs congrès simultanément avec des ordres du jour parallèles. Vendredi, les délégués de la FTMH et du SIB se sont prononcés pour un rapprochement entre les deux syndicats en vue de former une seule organisation interprofessionnelle du secteur privé.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×