Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Retour de Chapuisat et Türkylmaz dans la Nati

Stéphane Chapuisat est le seul Suisse à avoir remporté la Ligue des Champions et la Coupe intercontinentale.

(Keystone)

La Suisse retrouve ses deux attaquants titulaires en éliminatoires de Coupe du Monde. Stéphane Chapuisat et Kubilay Türkylmaz jouent avec l'équipe nationale de football, samedi, à Zurich, face aux Iles Féroé, et mercredi 11 octobre, en Slovénie.

Mondial 1994 aux Etats-Unis: la Suisse brille, mais Kubilay Türkylmaz ne joue pas. Il n'a pas été sélectionné par Roy Hodgson, le mentor miracle de cette Nati qui bat 4 à 1 la Roumanie, fait match nul avec les Etats-Unis et se retrouve de peu éliminée en quarts de finale de cette phase finale de Coupe du Monde face à l'Espagne.

C'était l'époque où Knupp marquait la moitié des buts de l'équipe de Suisse sur des centres millimétrés d'Alain Suter. Adrian Knupp et Stéphane Chapuisat formaient alors la paire idéale de l'attaque helvétique.

Euro 1996 en Angleterre: le nouveau mentor portugais, Arthur Jorge, rappelle Kubilay Türkylmaz qui, d'un penalty, permet à la Suisse de tenir en échec l'Angleterre.

Depuis, beaucoup d'entraîneurs se sont essayés à la barre de la Nati, avec des matches honorables mais pas de qualifications à la clef. Ni pour le Mondial 98, ni pour l'Euro 2000.

Aussi, l'Argentin Enzo Trossero est attendu comme un sauveur en Suisse. Un nul chanceux en amical contre la Grèce présage de la défaite officielle contre la Russie 1 à 0. La campagne de l'équipe nationale de football débute mal.

Mais à la décharge de Trossero, ses deux titulaires de l'attaque - Chapuisat et Türkylmaz - sont blessés. Leurs remplaçants Rey et Yakin ne les ont pas fait oublier.

Cette fois, les deux internationaux titulaires sont bel et bien là. A disposition de la Suisse. Stéphane Chapuisat a retrouvé un second souffle après son divorce. Il marque et dévie de bons ballons en pointe pour son club zurichois, Grasshopper.

Kubilay Türkylmaz, lui, a retrouvé le Calcio par l'entremise de Brescia. Il en avait goûté la saveur à Bologne au début des années 90. Affecté lui aussi par un divorce, il répond à l'appel de Trossero et l'assure de sa motivation.

Certes, Türkylmaz accuse 33 printemps. Certes, Chapuisat comptabilise 31 étés. Mais tous deux demeurent indiscutablement les meilleurs attaquants suisses. N'épouse pas qui veut la classe internationale!

Kubilay a entretenu une relation d'amour-haine avec la Nati. Il l'a sauvée à plusieurs reprises, capable à lui tout seul de faire la différence. Hodgson ne voulait pas d'un tel individualiste à l'ego surdimensionné.

Stéphane, lui, s'est toujours montré taciturne. A croire qu'il s'évertue à contrefaire le profil revendicateur de son père, Gabet, ancien maître des surfaces défensives. Etonnamment, Stéphane n'a jamais joué aussi bien avec la Nati qu'avec son ancien club, Borussia Dortmund, avec lequel il a tout gagné. Il est le seul Suisse à avoir remporté la Ligue des Champions et la Coupe intercontinentale.

Emmanuel Manzi



Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×