Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Roche renforce ses activités dans le diabète

Roche commercialisera la molécule antidiabétique dans le monde entier.

(Keystone Archive)

Le groupe pharmaceutique bâlois a acquis les droits pour la commercialisation d'une molécule antidiabétique du groupe européen Ipsen.

Roche déboursera jusqu'à 202 millions d'euros (313 millions de francs).

Cette somme, qui constitue un plafond, se compose d'un versement initial de 10 millions d'euros.

A cela s’ajoutent les versements ultérieurs liés à la réalisation des objectifs intermédiaires en termes de développement clinique et de commercialisation notamment, annonce Roche mardi.

Ipsen percevra en outre des royalties sur le produit des ventes.

Durée d'action prolongée

L'accord porte sur la molécule BIM 51077, qui est un analogue du GLP-1. Celui-ci est actuellement en phase I d'expérimentation clinique dans le traitement du diabète de type 2. La forme de la maladie la plus répandue.

Des études ont montré que ce type d'analogues peut accroître la production d'insuline jusqu'à des niveaux proches de la normale. La molécule en question a une durée d'action prolongée, censée préserver en même temps l'efficacité de l'hormone endogène.

Outre la BIM 51077, Roche a acquis les droits sur toutes les molécules de la même classe de médicaments qu'Ipsen pourrait être amené à découvrir ou à céder sous licence à l'avenir.

Renforcement du partenariat

Les droits acquis par le groupe bâlois portent sur la commercialisation et la vente de la molécule dans le monde entier.

Deux exceptions toutefois: le Japon, où les droits seront partagés, et la France, où Ipsen pourra faire valoir un co-marketing.

Les deux groupes avaient déjà conclu un premier accord de ce type en décembre 2002, portant sur des anticancéreux.

Groupe européen ayant son siège administratif à Paris, Ipsen compte quelque 550 scientifiques dans ses centres de Boston, Paris, Barcelone et Londres. Il emploie 3700 personnes, pour un chiffre d'affaires 2002 de 718millions d'euros.

L'unité diabète de Roche, rattachée à la division Diagnostics, pèse 2,5 milliards de francs. L'an dernier, ses ventes ont progressé de 14% en monnaies locales.

swissinfo et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.