Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Roger Federer a remporté son 3e US Open

Roger Federer a laissé éclater sa joie à l'issue de l'US Open.

(Keystone)

Dimanche à Flushing Meadows, le Suisse Roger Federer a battu l'Américain Andy Roddick en quatre manches et du même coup remporté son troisième US Open consécutif.

A 25 ans, le numéro un mondial du tennis porte sa collection de trophées du Grand Chelem à neuf et se rapproche de Pete Sampras, détenteur de quatorze titres majeurs.

Après un fantastique départ qui l'a vu remporter le premier set 6-2 en seulement vingt-neuf minutes, le numéro un mondial a essuyé la rébellion d'Andy Roddick. Nanti d'un break dès le premier jeu, l'Américain égalisait logiquement à un set partout.

Le troisième set était incroyablement accroché. Ballotté par un adversaire agressif comme jamais (49 montées au filet au total), Federer sauvait quatre balles de break à 2-2.

Dans le jeu suivant, c'est Roddick qui souffrait en effaçant cinq menaces. Dans le douzième jeu, le Texan commettait deux erreurs. Federer s'engouffrait dans la brèche et, grâce à deux passings de revers, empochait ce set déterminant.

Federer et les autres

Usé physiquement, mentalement détruit, Roddick cédait totalement. Courageux, il évitait l'humiliation d'un 6-0 en sauvant une balle de match. Mais Federer bouclait en maestro sur un smash intouchable.

Finalement le Suisse s'imposait en quatre sets devant l'Américain, 6-2, 4-6, 7-5, 6-1. Et il pouvait s'écrouler, ivre de bonheur, sur le ciment de Flushing Meadows.

Son année 2006 est tout simplement phénoménale avec trois levées et une finale perdue à Roland-Garros. Plus que jamais, il y a Federer et les autres.

«J'ai bien mérité de m'allonger sur le court, c'est un Grand Chelem énorme», a déclaré le champion suisse.

Pression de Tiger Woods

Cette finale a été marquée par la présence de Tiger Woods, assis à la droite de Mirka Vavrinec, la compagne de Roger Federer. Comme Federer, Woods court après le record mythique de Jack Niklaus, détenteur de dix-huit titres alors que le golfeur américain vient de remporter le mois dernier sa douzième victoire majeure.

«Le fait que Tiger Woods soit dans mon box m'a mis de la pression, a expliqué Roger Federer. Un peu comme lorsque vos parents viennent vous voir pour un événement spécial. Je tenais à bien jouer. Je me souviens quand j'étais jeune, Marc Rosset venait me voir et je me mettais à 'sur-jouer'. C'est pour cela que je ne vais pas voir jouer les espoirs de mon pays.»

Le Suisse a apprécié sa discussion dans le vestiaire avec le célèbre golfeur. «Evoquer des choses comme le fait de se sentir invincible, c'est quelque chose que je n'avais jamais ressenti avec qui que ce soit», a déclaré Roger Federer.

swissinfo et les agences

En bref

- Roger Federer est classé numéro un à l'ATP depuis le 2 février 2004.

- Le Bâlois compte neuf victoires en Grand Chelem.

- Il a notamment remporté l'Open d'Australien en 2004 et 2006, Wimbledon en 2003, 2004, 2005 et 2006, ainsi que l'US Open en 2004, 2005 et 2006.

- Il n'a, en revanche, jamais réussi à s'imposer à Paris (Roland Garros).

Fin de l'infobox


Liens

×