Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Roger Federer condamné à l'attente

S'il s'impose, Roger Federer disputera pour la deuxième année consécutive les huitièmes de finale de Roland Garros.

(Keystone)

Stoppé par la pluie dans sa rencontre contre l'Espagnol David Sanchez, le Bâlois doit remettre l'ouvrage sur le métier dimanche après- midi sur la terre battue de Roland Garros. Il menait deux sets à un et 5-3 dans la quatrième manche lorsque l'arbitre, devant l'insistance de Sanchez, a décidé de mettre un terme à la rencontre.

Roger Federer peut gagner le match en deux minutes en alignant quatre points sur son service. L'autre scénario peut tourner au cauchemar pour le no 1 suisse. Si Sanchez réussit le break, la rencontre serait à nouveau ouverte. On n'ose imaginer l'état des nerfs de Roger Federer dans ce cas de figure.

S'il s'impose, Roger Federer disputera pour la deuxième année consécutive les huitièmes de finale de ces Internationaux de France. Si, l'an dernier, son parcours s'était arrêté face à Alex Corretja, il possède, cette fois, toutes les cartes en mains pour aller beaucoup plus loin.

Son adversaire serait le vainqueur de l'autre rencontre qui a été interrompue, celle opposant l'Australien Wayne Arthurs (ATP 59) au Français Nicolas Coutelot (ATP 184). Mené deux sets à un, Coutelot possède l'avantage dans la quatrième manche (4-2). Ces deux joueurs n'avaient encore jamais gagné un match à Roland-Garros avant cette année.

Roger Federer n'a pas le droit de laisser passer sa chance à Paris. Une qualification pour les quarts de finale, qui doit constituer aujourd'hui pour lui un objectif minimum, le rapprocherait du Masters, qui réunira en novembre prochain à Sydney les huit meilleurs joueurs de l'année.

swissinfo avec les agences

×