Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Roland-Garros, terre souvent maudite

Roger Federer veut imiter l'homme qui se trouve à sa gauche: l'Américain Andre Agassi.

(RTS)

Seul Andre Agassi est parvenu par le passé à poser sa griffe sur les quatre tournois du Grand Chelem.

Federer peut entrer dans l’histoire. Mais le pari est loin d’être gagné d’avance. Avant lui, de nombreux champions ont échoué dans cette mission.

En juin 1999, l’Américain Andre Agassi (toujours en activité!) était rentré dans l’histoire en devenant à Roland-Garros le premier champion des temps modernes à s’imposer au moins une fois dans tous les tournois du Grand Chelem. Après Wimbledon, Melbourne et Flushing Meadows, le Kid de Las Vegas venait de triompher sur la poussière ocre parisienne.

Six ans plus tard, Roger Federer rêve d’imiter Agassi. Le Bâlois, qui «pourrait même jouer sur l’eau» (selon l’ancien numéro un mondial Ilie Nastase) s’est déjà imposé deux fois à Wimbledon, et à une reprise à Melbourne et New York.

Logiquement interrogé à ce sujet à plusieurs reprises, il élude toujours la question. «Mon objectif numéro un cette année, c’est de m’imposer une troisième fois Wimbledon!» Le croit-il vraiment? Ou n’est-ce pas plutôt le meilleur moyen de s’enlever une forte pression?

Paradoxalement, le temps presse pour Federer. Côté pile, il n’est certes âgé que de 24 ans. Mais côté face, plusieurs glorieux prédécesseurs ont vu leur compteur éternellement bloqué à trois levées du Grand Chelem, sans Roland-Garros. La liste est longue. Elle comporte des noms tels Connors, McEnroe, Becker, Edberg ou Sampras...

swissinfo, Jonathan Hirsch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.