Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Russell Coutts débarqué d'Alinghi

Ernesto Bertarelli (à gauche) et Russell Coutts du temps de leur complicité triomphale, le 2 mars 2003.

(Keystone)

Le Team Alinghi s'est séparé avec effet immédiat de Russell Coutts, skipper du défi suisse et détenteur de la Coupe de l'America.

Le néo-zélandais a été limogé pour « manquements répétés à ses devoirs ». De son côté, Russel Coutts s'est déclaré surpris par son licenciement.

Selon Alinghi, les «fautes professionnelles» de Russell Coutts (42 ans) sont multiples. Le champion olympique et triple vainqueur de la Coupe de l'America (1995, 2000 et 2003), avait notamment refusé de barrer Alinghi à Newport (EU) au mois de juin lors de l'UBS Trophy, alors que cela lui avait été expressément demandé.

Les raisons de la discorde



Il a aussi décidé de ne pas régater avec le syndicat genevois lors de courses plus récentes à Marstrand (Su), Trieste (It) et Lisbonne où les régates étaient sur le point de commencer.

Autre élément de discorde, les déclarations tenues par Coutts début juillet dans la presse. «Il a affirmé, de lui-même, qu'il considérait ne plus faire partie du Team Alinghi», a expliqué Christophe Lamps d'Alinghi Holdings.

D'autre part, l'implication de Coutts dans la planification et la préparation d'une nouvelle série de courses a aussi été considérée comme particulièrement préjudiciable, dans la mesure où cet engagement est incompatible avec ses responsabilités et ses obligations.

Regrets de Bertarelli

«Russell Coutts en tant que membre du Conseil d'administration d'Alinghi Holdings s'est mis dans une situation de conflit d'intérêts inextricable», a précisé M. Lamps.

«L'équipe Alinghi n'a d'autre choix que de mettre fin à son contrat avec Russell Coutts. Des manquements répétés à ses devoirs ont entraîné le licenciement de Coutts », dit un communiqué d'Alinghi Holdings.

Ernesto Bertarelli a exprimé ses regrets et sa déception de ne pas avoir pu poursuivre la collaboration avec le Néo-Zélandais.

Homme clé de la victoire en 2003, Coutts manquera assurément au Défi suise, mais avec le Suédois Peter Holmberg et l'Allemand Jochen Schümann, qui devrait devenir le skipper numéro un, Alinghi possèdent encore deux barreurs de choix pour défendre l'aiguière d'argent.

Critiques de Russell Coutts

De son côté, Russell Coutts s'est dit préoccupé par le style de gestion d'Ernesto Bertarelli, patron d'Alinghi. Il s'est déclaré surpris par son licenciement.

«Pour tenter de régler ces problèmes, nous avions engagé une médiation qui était en cours depuis un certain temps, un processus que je croyais toujours en cours », lance Coutts dans un communiqué.

«A la lumière de ceci, j'ai été surpris par la manière dont il a d'abord maintenu un changement de règlement, et ensuite par sa décision de me limoger ».

La nouvelle réglementation limite pour les marins la possibilité de changer d'équipe dans la Coupe de l'America. Russel Coutts a indiqué qu'il participerait à de prochaines régates en Europe.

Team New Zealand a réagi en ne se disant pas concernée par le limogeage de Coutts, son barreur lorsqu'elle a remporté la Coupe de l'America, en 1995 et 2000, avant qu'il fasse défection pour Alinghi auquel il a apporté la victoire en 2003.

La prochaine Coupe de l'America se disputera en 2007 au large de Valence, en Espagne.

swissinfo avec les agences

Faits

Le 2 mars 2003, Alinghi remportait la 31e Coupe de l’America.
Emmené par le barreur néo-zélandais Russel Coutts, le défi suisse a battu en finale le Team New Zealand dans sa baie d’Auckland.
La prochaine compétition se déroulera en Europe, à Valence en 2007.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.