Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Sécheresse Les incendies en Suisse italienne sont sous contrôle

Le travail des pompiers et de l’armée n’est pas encore terminé, mais les incendies qui se sont déclarés mardi et mercredi dans la Suisse italienne sont sous contrôle. Les zones touchées sont les vallées de la Masolcina et de la Calanca aux Grisons et de la Léventine au Tessin. Le vent ayant cessé, la propagation des incendies devrait ne plus être un problème. 

L'incendie a principalement détruit la forêt protectrice située au-dessus de Mesocco (Grisons). Eteindre complètement l'incendie va prendre du temps, confie une porte-parole de la police grisonne. Une fois que les hélicoptères bombardiers d'eau auront terminé leur travail, toute la zone sera passée au peigne fin, à la recherche des derniers foyers de braise. 

En attendant, les vents ont faibli entre Mesocco et Soazza (Grisons), améliorant la conjoncture. L’autoroute A13 a toutefois dû être à nouveau fermée pendant la nuit de mercredi à jeudi en raison du risque de chutes de pierres. Une troisième maison a en outre été évacuée pour les mêmes raisons. Quatre habitants de deux maisons avaient déjà été évacués mardi soir. 

Dans le val Calanca, un vallon grison latéral du val Mesolcina, italophone lui aussi, l'incendie qui s'est déclaré mercredi soir est lui aussi maîtrisé. Les flammes y ont détruit une surface boisée de 200 mètres sur 300. Les flammes s'étaient approchées jusqu'à 50 mètres du village de Braggio. Aucune évacuation n'a toutefois été nécessaire. 

Armée en renfort 

Les incendies de forêt sollicitent un «important engagement» de l'armée, écrit le département de la Défense (DDPSLien externe). Pas moins de sept SuperPumas relaient les hélicoptères de compagnies privées dans les vallées grisonnes et tessinoises. Le ministre de la Défense Guy Parmelin s’est rendu sur place. 

Si les causes des incendies ne sont pas encore élucidées aux Grisons, au-delà de la sécheresse qui y règne depuis un mois, l'origine du feu de forêt survenu en Léventine est connue depuis mercredi. Quatre adolescents en randonnée avaient déclenché les flammes par inadvertance, après avoir allumé un feu en plein air. Le vent et le sol très sec ont fait le reste. 

Ce foyer est sous contrôle depuis mercredi, selon les autorités tessinoises. Une douzaine de pompiers étaient engagés durant la nuit et d'autres ont pris le relais jeudi matin. 

Le Valais également menacé 

En Valais aussi, des feux de forêt pourraient bien démarrer au vu des conditions météo sèches, des vents prévus et des températures élevées pour la saison. Les sols sont très secs et il n'y a pas eu de pluie ou de neige abondante depuis plusieurs semaines, souligne la chancellerie valaisanne dans un communiqué, évoquant «un danger très marqué». 

Et le canton de préciser que les régions concernées sont surtout celles exposées au soleil en dessous de la limite d'enneigement, où il n'y a pas de givre. Il demande à la population de ne pas allumer des feux en plein air et des feux d'artifice près des zones boisées, et d'y renoncer en cas de vent.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.