Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Sauver le grand tétras et sa parade

Après le lynx, le loup et l'ours, c'est au tour du grand gallinacé de bénéficier d'un plan d'action national destiné à assurer sa survie.

Estimés à quelque 450 à 500 coqs actifs et autant de poules pour l'ensemble du pays, les effectifs du grand tétras (Tetrao urogallus) ont considérablement diminué au cours des dernières décennies. Disparu des Alpes vaudoises et du Tessin, il ne se rencontre plus que dans l'Arc jurassien, les Préalpes et les Grisons.

En cause: le recul des forêts naturelles et tranquilles de résineux, son habitat exclusif, au profit de forêts uniformes vouées aux activités de loisirs.

«Il est impératif de prendre des mesures de protection et de revalorisation si l'on souhaite éviter que le grand tétras ne disparaisse de nos forêts», avertit l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) dans un communiqué.

Concrètement, le plan d'action de l'OFEV prévoit la création de 14'600 hectares de réserves forestières naturelles et des mesures de mise en valeur sur 6300 d'entre eux pour la période 2008-2011, pour un montant total de 34,6 millions de francs.

Egalement menacé de disparition, le pic mar (Dendrocopos medius) bénéficiera lui aussi d'un plan d'action spécifique qui visera à restaurer et à entretenir les forêts de chênes qui constituent son habitat favori.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×