Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Beaucoup trop de candidats à la médecine

Cette année encore, des tests d'aptitude auront lieu dans certaines universités pour limiter l'accès aux études de médecine.

Quelque 2600 étudiants se sont préinscrits pour entamer des études de médecine humaine, vétérinaire ou dentaire cet automne aux universités de Bâle, Berne, Fribourg et Zurich. Or à peine 900 places sont disponibles, a indiqué vendredi la Conférence universitaire suisse (CUS) dans un bulletin d'information.

Afin de restreindre l'accès au cursus de médecine, ces institutions ont décidé de renouveler cette année un test d'aptitude auquel tous les candidats devront se soumettre. Il aura lieu le 4 juillet prochain.

Les universités de Genève, Lausanne et Neuchâtel connaissent le même problème de surplus d'étudiants, mais pour l'instant elles renoncent au test d'aptitude, lui préférant un processus de sélection dans le cadre des examens universitaires.

Le numerus clausus, soit la décision politique de limiter l'accès aux études de médecine, peut être instauré en Suisse lorsque la demande de places d'études excède de plus de 20% les capacités disponibles. La décision, qui vaut uniquement pour les universités de Bâle, Berne, Fribourg et Zurich, est prise chaque année en mars par la CUS.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×