Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Du lait maternel contaminé aux hormones

Des recherches du Fonds national suisse ont découvert des concentrations élevées de perturbateurs endocriniens dans le lait maternel. Les crèmes solaires en seraient responsables.

C'est l'un des résultats auquel a abouti le Programme national de recherche consacré aux «perturbateurs endocriniens», a indiqué jeudi le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) au moment de présenter les conclusions du projet.

Ces produits chimiques analogues aux hormones et présents dans de nombreux cosmétiques, pesticides et matériaux synthétiques s'arriment aux récepteurs hormonaux des cellules et perturbent le fonctionnement du système endocrinien.

Outre le lait maternel, des concentrations dangereuses de ces substances ont également été trouvées à bord des avions ainsi que dans l'air ambiant de certains bureaux, en raison de la présence d'agents ignifuges utilisés pour accroître la protection anti-incendie.

Seule bonne nouvelle soulignée par les responsables du programme, la contamination de l'eau potable et des rivières serait trop faible pour présenter un danger pour la santé.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×