Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Icare, le tour du monde grâce au vent et au soleil

Le véhicule éolio-solaire Icare a démarré son périple samedi à Yverdon-les-Bains, dans le canton de vaud. Avec comme thématique générale: la compensation de CO2 à l'étranger.

Le départ concrétise de longs mois de travaux, techniques comme organisationnels. Durant plus d'une année, deux éco-reporters embarqueront à bord du véhicule biplace propulsé par le soleil et le vent, via des capteurs solaires et une éolienne.

Icare traversera une trentaine de pays, sur quatre continents. Le projet vise à présenter et à médiatiser des initiatives en matière de développement durable, plus particulièrement sur les mécanismes de compensation de CO2. Le tour du monde devrait s'achever en automne 2011, avec 40'000 km au compteur.

La batterie est rechargée la nuit par l'éolienne et le jour par le soleil. Le poids total avec les occupants s'élève à 520 kilos. Icare atteint une vitesse maximale atteint 90 km/h avec une autonomie de 250 kilomètres.

Une dizaine de personnes et une quinzaine de partenaires ont oeuvré pour le projet devisé à quelque 500'000 francs. Icare va aller voir comment l'argent suisse est investi à l'étranger dans des projets de développement durable, à commencer par la Tunisie et le Maroc après la descente de l'Italie, selon le chef du projet et co-
pilote, Marc Muller.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.