Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le sous-marin solaire, ça devrait marcher

«Goldfisch», le sous-marin solaire du lac de Thoune (dans l'Oberland bernois), est un projet réalisable, clament l'entreprise d'électricité FMB et la compagnie de transports BLS. Reste aux deux promoteurs de l'idée à trouver un investisseur.

L'étude de faisabilité a montré qu'il était possible d'alimenter le sous-marin en électricité depuis une plateforme flottante équipée de panneaux solaires, indiquent mercredi les deux entreprises. «Goldfisch» sera donc présenté en septembre à l'Exposition universelle de Saragosse, en Espagne.

Lancée en octobre 2007, le projet est une première mondiale. Mais sa réalisation dépend encore d'un financement qui reste à trouver. Les promoteurs évaluent les coûts de construction à 10 millions de francs, auxquels il faut ajouter des frais de fonctionnement de 1,5 million par année.

«Goldfisch» devrait plonger une centaine de jours par année dans les eaux du lac de Thoune, à une profondeur maximale de 218 mètres. Pour une somme estimée entre 70 et 200 francs, une centaine de personnes devraient pouvoir prendre place chaque jour dans le submersible et découvrir le fond du lac à travers les hublots. Les premiers essais sont prévus en 2011 et l'exploitation pourrait démarrer un an plus tard.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×