Navigation

Dans quels pays des voitures sans conducteur sont-elles testées?

Quand les véhicules pourront-ils se diriger de manière autonome? La question se pose lors d’événements comme le Salon de l’auto à Genève, mais il faut d’abord tester la technologie. Voici, les lieux dans lesquels les tests sont réalisés.

Ce contenu a été publié le 12 mars 2016 - 17:00
Veronica DeVore and Duc-Quang Nguyen

Cliquez sur les icônes pour en savoir plus sur chaque test.

Contenu externe

Les grandes marques de voitures, tels que Volkswagen, Ford et Audi testent des véhicules autonomes depuis des années et plusieurs directeurs ont promis de sortir un modèle sans conducteur d’ici à 2020. Récemment, Elon Musk, le fondateur de Tesla Motors, a fait les gros titres de la presse, en annonçant qu’il allait mettre sur le marché une voiture autonome dans les deux prochaines années.

Plusieurs expériences ont été réalisées en Suisse. Des tests ont notamment été menés avec un bus à Sion et une voiture à Zurich. En Europe, les tests se concentrent plutôt sur les transports publics, alors que les Etats-Unis s’intéressent davantage aux véhicules privés.

Néanmoins, les expériences ont aussi créé des incidents: récemment, l’une des voitures autonomes de Google est entrée en collision avec un bus.

Certains modèles présentés au Salon de l’auto disposent déjà d’éléments de conduite autonome. Certains peuvent par exemple se diriger d’eux-mêmes sur l’autoroute, tout en ayant une personne au volant.

La marque italienne Ed Design a présenté à Genève une voiture entièrement autonome. L’entreprise espère la faire participer à une compétition d’ici à 2025.

swissinfo.ch a cherché à savoir de quelle manière les startups suisses s’engageaient dans le nouveau marché des voitures sans conducteur. Vous pourrez le découvrir dans un article qui sera publié prochainement. 

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.