Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une plante du jurassique cachée au Tessin

Mondialement connu par les paléontologues pour ses fossiles, le Monte San Giorgio au Tessin, inscrit une nouvelle relique du passé à son actif. Il s'agit d'une espèce de conifère inconnue jusqu'à ce jour.

Le département tessinois du territoire précise que «les premiers fragments de cette plante fossile ont été découverts en 2007, un an après l'ouverture du gisement triassique de Cassina, sis à 900 mètres d'altitude et vieux de 240 millions
d'années.»

Des morceaux plus complets révélés plus tard, ont ensuite donné lieu à une étude scientifique menée par la paléontologue italienne Evelyn Kustatscher du Musée naturel de Bolzano.

La nouvelle plante fossile appartient aux conifères de genre «Elatocladus» répandu durant les périodes de l'ère jurassique, il y a entre 65 et 200 millions d'années. Elle présente des aiguilles allongées d'une longueur de trois centimètres et des petites
branches de plus de 16 centimètres.

L'étude a aussi permis la découverte d'autres plantes jusqu'alors inconnues sur le Monte San Giorgio, dont des fougères à semences, une espèce totalement disparue.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×