Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ski alpin: Victoire suisse à Whistler Mountain

Nadia Styger a laissé éclater sa joie sur l'aire d'arrivée.

(Keystone)

Nadia Styger a remporté vendredi la descente de Coupe du monde de ski alpin de Whisler Mountain, au Canada. La Schwytzoise signe ainsi son 4e succès en coupe du monde, deux ans après ses derniers lauriers.

Ce succès d'autant plus prestigieux qu'il a été conquis avec un centième d'avance sur «Madame descente» Lindey Vonn, lauréate au Canada du globe de cristal.

A 29 ans, Nadia Styger comptait jusqu'ici trois trophées sur le circuit, tous conquis en super-G et le dernier en 2006 à Hafjell. Cette victoire est donc historique pour la fille de Sattel, mais aussi pour la Suisse.

Il faut en effet remonter à mars 2002 pour retrouver une skieuse helvétique victorieuse dans l'épreuve reine. A l'époque, la regrettée Corinne Rey-Bellet s'était imposée à Lenzerheide.

«Si Lindsey n'avait pas commis une faute en fin de parcours, je n'aurais jamais gagné, a admis Styger. Reste que je sentais ces derniers temps qu'une victoire était à nouveau possible. Ma confiance n'a cessé d'augmenter depuis plusieurs courses.»

Chez Styger, il faut récompenser la persévérance. Depuis deux saisons, elle accumule les places d'honneur. Mais sans jamais figurer tout devant au classement. Il y a encore deux semaines à Sestrières, après un énième accessit (4e), la Schwytzoise parlait de «malédiction». Autant donc dire que Styger a conjuré le sort en Colombie-Britannique.

Les Suissesses de retour

Pour l'équipe de Suisse féminine, il s'agit du troisième succès cet hiver, après Martina Schild en décembre à Lake Louise et Fabienne Suter mi-février à Sestrières (à chaque fois en super-G). Pour mémoire, le compteur était resté désespérément bloqué à zéro lors de l'exercice précédent.

A ce vent d'optimisme s'ajoutent les incontestables progrès réalisés dans les disciplines techniques par les filles d'Hugues Ansermoz, avec notamment Sandra Gini ou Aita Camastral. Sans parler des jeunes en train de cartonner en Coupe d'Europe, emmenées par Lara Gut.

Tout n'est pourtant pas rose dans le camp suisse. Une Fränzi Aufdenblatten, par exemple, est en crise. Appelée avec Styger à jouer les leaders de l'équipe, la Valaisanne a terminé à une très modeste 19e place à Whistler, et n'a toujours pas intégré le moindre top 10 en 2008.

Vonn en cristal

A côté de Styger, Lindsey Vonn a été la grande dame du jour. Sur la piste des JO 2010 de Vancouver, l'Américaine de 23 ans s'est assurée le globe de cristal de la descente à deux courses de la fin. Un quatrième rang lui aurait suffit pour enlever son premier globe. Cette récompense est entièrement méritée. Cette saison, la fille de Vail a gagné une descente sur deux.

Il s'agit aussi d'une revanche sur l'exercice précédent. En février 2007, alors qu'elle venait de glaner deux médailles d'argent (descente et super-G) aux Mondiaux d'Are, Vonn s'était déchiré les ligaments croisés du genou gauche. Celle qui s'appelait encore Kildow à l'époque avait alors dû abandonner tout espoir de remporter le classement de la descente.

Mais ce n'est peut-être pas fini pour Vonn. Le grand globe du général lui tend aussi les mains. Avec une Maria Riesch presque hors course (éliminée à Whistler), seule Nicole Hosp se profile comme rivale. Quinzième de la descente, l'Autrichienne compte dorénavant 64 points de retard sur l'Américaine, alors qu'il ne reste plus que neuf courses au programme.

swissinfo et les agences

Les résultats

Le podium: 1ère Nadia Styger (Suisse), 2ème Lindsey Vonn (Etats-Unis), 3ème Julia Mancuso (Etats-Unis).

Les autres Suissesses: Fränzi Aufdenblatten (19ème), Dominique Gisin (21ème), Monika Dumermuth (28ème) et Jessica Puenchera (47ème).

Fin de l'infobox


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×