Navigation

78 soldats épinglés dans les trains

Tenue non réglementaire, consommation d'alcool et comportement incorrect: l'armée suisse a pour la première fois contrôlé à large échelle la manière dont ses recrues se comportaient dans les trains et les gares avant les congés de la Pentecôte.

Ce contenu a été publié le 24 mai 2010 - 13:10

Bilan de l’opération: 78 soldats ont été remis à l'ordre. Cinq seront en outre dénoncés pour des questions de drogue à leur hiérarchie en vue d'éventuelle sanctions disciplinaires.

Les contrôles ont été effectués vendredi entre 15.00 heures et 21.00 heures par 80 agents de la police militaires dans 14 gares et à bord des trains, sur une dizaine de destinations, a communiqué samedi le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS).

A la veille du long week-end de la Pentecôte, 2.500 recrues et soldats regagnaient leur domicile.

D'autres contrôles de ce type seront menés ces prochaines semaines. Leur objectif est d'inciter les soldats à se comporter correctement dans les transports publics, mais aussi de sanctionner les manquements constatés, que ce soit à l'ordre et à la discipline, à la loi fédérale sur les stupéfiants ou aux prescriptions relatives aux munitions, explique le DDPS.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.