Afflux de requérants d'asile

Les arrivées de requérants d'asile ont encore connu une forte hausse en octobre. Pour faire face à cet afflux, le canton de Berne ouvre deux installations de la protection civile à Bienne. Genève planche sur des solutions pour augmenter ses capacités d'accueil.

Ce contenu a été publié le 11 novembre 2008 - 18:46

En octobre, 2116 nouvelles demandes d'asile ont été déposées en Suisse, contre 1703 en septembre, d'après les chiffres publiés par l'Office fédéral des migrations (ODM). La hausse mensuelle atteint 24 %.

Elle confirme une tendance observée depuis plusieurs mois. Sur les neuf premiers mois de l'année, les demandes d'asile avaient déjà été 30% plus nombreuses que lors de la même période en 2007.

A Berne, toutes les places sont occupées, a annoncé mardi le canton qui parle de situation d'urgence dans le domaine de l'asile. Les 19 centres ne suffisent plus à héberger les 20 à 25 requérants d'asile attribués quotidiennement au canton par la Confédération. Dernière mesure prise: l'ouverture de deux abris de protection civile en ville de Bienne.

A Genève, l'Hospice général ne pousse pas encore de cri d'alarme, mais la situation devient tendue. Des lits ont déjà été rajoutés dans certains foyers et davantage de requérants doivent partager des chambres. En utilisant les structures existantes à leurs capacités maximales, l'institution peut encore faire face quelques mois.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article