Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Bernard Rappaz retourne à la maison

La chanvrier valaisan a cessé sa grève de la faim et purgera provisoirement sa peine chez lui. L’ultime épisode en date d’un feuilleton qui tient en haleine médias, politiques et médecins depuis plusieurs semaines. Notamment sur la nécessité ou non de le nourrir de force.

Alors que son état de santé devenait préoccupant à l'Hôpital de l'Ile à Berne, la conseillère d'Etat valaisanne Esther Waeber-Kalbermatten a réaménagé les modalités d'exécution de sa sanction de Bernard Rappaz.

L'agriculteur purgera provisoirement sa peine à son domicile sous de strictes conditions. L'agriculteur a accepté ces conditions et a commencé à se réalimenter, communique mercredi la Chancellerie valaisanne.

Condamné à cinq ans et huit mois de réclusion pour violation grave de la loi fédérale sur les stupéfiants, Bernard Rappaz a entamé sa peine le 20 mars. Il a immédiatement débuté une grève de la faim.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×