Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Chaîne du Bonheur: moins de catastrophes, moins d'argent

Plus de 240 projets ont bénéficié de la manne de la Chaîne du Bonheur en 2006.

(Keystone)

La Chaîne du Bonheur – qui célèbre ses 60 ans cette année – a dispensé pour 120 millions de francs d'aide en 2006. Elle a soutenu 247 projets dans 31 pays.

Côté recettes, le montant des dons a été bien inférieur à celui enregistré un an auparavant. En effet, il n'y a pratiquement pas eu de catastrophe d'envergure en 2006, ce qui n'a pas nécessité de journée d'action nationale.

L'an dernier, la part du lion – 81 millions – est allée aux populations frappées par le tsunami en 2005, a annoncé la Chaîne du Bonheur lundi. En Suisse, 22,5 millions ont été distribués aux victimes des intempéries de cette même année.

Une somme de 4,3 millions a été consacrée au Cachemire, ravagé par un séisme en octobre 2005. Des projets touchant à la formation, à l'éducation et à la nutrition des enfants ont été soutenus à hauteur de 2,7 millions de francs. Dans le cadre de l'aide sociale en Suisse, la Chaîne du Bonheur a distribué 1,2 million de francs.

Retour à la normale

Pour les trois collectes destinées au Darfour, le séisme sur Java et l'aide aux enfants au Liban, l'organisation caritative a reçu 7 millions de francs.

Cette somme présente un contraste saisissant avec les 272 millions récoltés en 2005. Mais cette année-là avait été exceptionnelle. Le public avait en effet répondu massivement à l'appel à la générosité lancé suite au tsunami de la fin décembre 2004, qui avait ravagé les côtes de plusieurs pays asiatiques.

Et l'année précédente, en 2004, les Suisses avaient été sensibles à un événement national: les grandes intempéries du mois d'août. La Chaîne du Bonheur avait alors récolté 49,2 millions de francs.

Avec 7 millions l'année dernière, l'organisme d'entraide revient donc à une année 'normale' sans catastrophe d'une ampleur exceptionnelle.

swissinfo et les agences

Chaîne du bonheur

La Chaîne du bonheur est un système de récolte de fonds mis en place par la radio-TV nationale (SRG SSR idée suisse) et d'autres médias. L'argent ...

Bilan 2006

Après l'année record de 2005, due au tsunami en Asie, le montant des dons de personnes privées en faveur d'œuvres caritatives est revenu à la normale l'an dernier.

Selon une enquête de l'Institut de recherches gfs.zurich, le don moyen par ménage s'est monté à 514 francs, soit moins qu'en 2004 (599 francs). Lors de l'année exceptionnelle de 2005, le don moyen avait atteint un niveau record de 783 francs.

Au niveau des dépenses, les œuvres d'entraide ont dispensé 780 millions en 2005 contre 1,34 milliard un an plus tôt. En 2004, 820 millions avaient été distribués.

Cette enquête est régulièrement menée pour le compte des 29 organisations suisses d'entraide. En 2006, 1507 personnes ont été interrogées.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×