Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Dalaï lama superstar à Zurich

Le chef spirituel des Tibétains s’est adressé pendant 50 minutes samedi à plusieurs dizaines de milliers de personnes. La manifestation de solidarité avec le Tibet a pris des allures d’open air, sur fond de rock et de rap.

Organisée par l'Association d'amitié Suisse-Tibet, la manifestation sur le Münsterhof était placée sous le slogan «La Suisse pour le Tibet - Le Tibet pour le monde». Des artistes ont répondu présent, à l'instar du groupe rock romand The Young Gods, d'Endo Anaconda ou du rappeur Kutti MC, des politiciens également, comme les députés Mario Fehr (socialiste) et Doris Fiala (libérale-radicale).

Frénétiquement applaudi, le dalaï lama a tenu un discours deux fois plus long que prévu. Après avoir remercié les personnes présentes de leur soutien, il a relevé que la Chine tendait à nier le problème tibétain. Il a invité chacun à se rendre au Tibet afin de se faire soi-même une opinion sur les conditions qui y règnent.

Tant que les responsables chinois ne seront pas prêts à considérer le problème tibétain de manière réaliste et n'utiliseront que le langage de la violence et de la répression, il n'y aura pas de paix dans cette question: «Cela est sûr à 100%», a ajouté le dalaï lama.

Samedi matin, le Prix Nobel de la paix, âgé de 74 ans, avait rencontré les participants au premier parlement des jeunes Tibétains d'Europe. Venus de 11 pays, les 160 participants ont entamé vendredi leurs travaux, qui portent sur différents thèmes liés à la cause tibétaine.

Le chef spirituel s'exprime encore dimanche au Hallenstadion, sur le thème «Responsabilité universelle et économie». Quelque 10’000 billets ont été mis en vente pour l'occasion.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.