Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

De l’efficacité de retirer l’aide sociale...

La suppression de l'aide sociale aux requérants d'asile déboutés est une mesure efficace pour les inciter à quitter la Suisse, selon un bilan tiré jeudi par l'Office fédéral des migrations (ODM) deux ans et demi après son entrée en vigueur.

Une majorité des requérants frappés d'une décision d'asile négative ne touche pas l'aide sociale et seule une minorité (15%) bénéficie encore de ces prestations après un an. Cela démontre que la majeure partie d'entre eux ont quitté la Suisse, estime l'ODM.

Les cantons constatent toutefois l'existence d'un certain nombre de requérants d'asile déboutés qui ne rentrent pas dans leur pays, bien qu'ils ne jouissent que de l'aide d'urgence. La Confédération et les cantons veulent prendre des mesures afin de contenir le nombre de ces bénéficiaires de longue durée.

Depuis 2008, les requérants frappés d'une décision d'asile négative ne perçoivent plus l'aide sociale une fois leur délai de départ échu, mais bénéficient seulement de l'aide d'urgence.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

×