Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Des loups version «Bonnie and Clyde»

En Valais, un loup a bel et bien croqué des génisses. Du côté des moutons, les analyses génétiques confirment qu’ils ont été tués par un couple de ces prédateurs.

L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a communiqué mardi que les analyses génétiques ont confirmé la nature des prédateurs qui ont sévi sur les alpages près de Crans-Montana, en Valais.

Si des analyses complémentaires doivent encore être effectuées pour déterminer si un seul ou les deux prédateurs se sont attaqués à trois jeunes vaches, il est désormais prouvé que les moutons sont morts sous les crocs d’un couple de loups.

Le laboratoire de biologie de la Conservation de l'Université de Lausanne a enj effet indiqué que des traces de deux loups différents ont été relevées sur les animaux.

C'est la première fois que la formation d'un couple de loups sur le
territoire helvétique est prouvée, précise l'OFEV.

Le mâle a déjà été repéré ces dernières années dans les cantons de Berne et de Fribourg. La femelle n'est pas inconnue non plus. Elle avait sévi l'an dernier en Valais, dans le val des Dix, sur l'autre versant de la vallée du Rhône.

Etant donné qu’aucune mesure de protection n’a fait ses preuves pour les bovins, le canton du Valais a autorisé le 3 août le tir d'un loup pour une durée de 60 jours, en accord avec la Commission intercantonale pour la gestion des grands prédateurs.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×