Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Deux nouvelles chaînes dans le paysage radiophonique

Installée à Genève, World Radio Switzerland ambitionne de devenir la première chaîne nationale.

(Ellen Wallace)

Le diffuseur national SRG SSR idée suisse lance deux nouvelles chaînes de radio lundi. L'une en anglais et l'autre en allemand.

World Radio Switzerland, qui succède à World Radio Geneva, et DRS 4 News, qui ne diffusera que des informations et pas de musique, sont toutes deux des chaînes numériques.

Les anglophones et les anglophiles de Suisse disposent dès lundi d'une chaînede radio à leur intention. World Radio Switzerland (WRS) diffuse en effet des informations et des programmes en anglais, reprenant un créneau exploité jusqu'ici par World Radio Geneva (WRG).

Mais alors que WRG n'émettait que dans la région genevoise, World Radio Switzerland sera diffusée dans tout le pays.

A partir de lundi 11h00, les auditeurs helvétiques pourront donc l'écouter sur le câble, par satellite et sur internet. La nouvelle chaîne anglophone est également disponible sur le réseau numérique DAB (Digital Audio Broadcasting) pour les Romands et les Tessinois. Les Suisses alémaniques devront pour leur part attendre l'automne 2008.

D'une radio locale à une radio nationale

Au niveau de la participation, World Radio Switzerland a été reprise entièrement par la SSR. Le Conseil fédéral (gouvernement) lui a accordé une concession à cet effet à la fin juin de cette année, suite à quoi World Radio Geneva a été mise en liquidation.

Détenue par la SSR (40%), la BBC (40%), le Journal de Genève et Genève Place financière (13%), Reuters (5%) et les communautés anglophones de Genève (2%), WRG était «une radio privée et locale», explique Gérard Tschopp, directeur de la Radio Suisse romande (RSR). Pour lui, la nouvelle World Radio Switzerland, intégrée dans les programmes de la SSR, deviendra au contraire bientôt la «première radio nationale.»

Nouvelle grille des programmes

Dans cette intention, la grille des programmes a été complètement refaite. Les informations nationales et internationales en anglais domineront, mais il y aura aussi quelques émissions d'animation et de la musique. La part des émissions parlées atteindra environ 50%.

Le programme est destiné à la population anglophone, aux touristes, au personnel diplomatique et aux collaborateurs des organisations internationales, ainsi qu'au secteur de l'économie et du tourisme. Pour l'actualité étrangère, WRS collaborera avec la BBC - comme auparavant WRG.

La rédaction compte une vingtaine de personnes - contre 6 à 7 pour WRG -, provenant des cinq continents. Une bonne partie des journalistes ont été recrutés à l'étranger. Une minorité était déjà installée en Suisse. L'équipe reste dans les studios de World Radio Geneva, dans les bâtiments de la SSR à Genève.

Partenariat avec la BBC

«Ce qui comptera, c'est la manière dont nous raconterons les histoires, la façon dont nous dirons à des auditeurs étrangers ou peu familiarisés avec la Suisse ce qui compte et ce qui ne compte pas, ce qu'ils doivent savoir pour comprendre le pays dans lequel ils vivent. Nous ferons un tri et compilerons du savoir afin d'être une référence numérique», explique à swissinfo le directeur de WRS Philippe Mottaz.

Souhaitant se différencier de WRG en créant «plus de nouvelles, plus d'informations, plus de contenus», il se dit «presque certain» que l'audience de l'ex-chaîne va se rallier à WRS, et «même qu'elle va augmenter de manière significative.»

Pour Philippe Mottaz, qui souligne qu'aujourd'hui 30% de la population active en Suisse parle anglais au travail, la BBC est néanmoins un partenaire «très important et va le rester. Mais il y a une chose que la BBC ne peut pas faire: parler de ce pays. Nous nous en chargerons.»

DRS 4 News Outre-Sarine

Lundi toujours, une autre chaîne numérique de la SSR sera lancée Outre-Sarine. Il s'agit de DRS 4 News, une radio d'information continue en allemand. Des nouvelles seront diffusées toutes les heures, des brèves toutes les 30 minutes et les grands titres tous les quarts d'heures.

Les magazines d'information phare de DRS comme «Rendez-vous» et «Echo der Zeit», seront repris à midi et le soir. Le week-end, des entretiens avec des journalistes romands, tessinois et étrangers doivent permettre de rapprocher les auditeurs alémaniques de ces régions ou de ces pays.

Les nouvelles chaînes WRG et DRS 4 News entraîneront des surcoûts annuels de 10 millions de francs pour la SSR, qui devra les compenser elle-même. Le Conseil fédéral a jugé que ces deux programmes numériques remplissent une fonction de service public et contribueront à améliorer l'offre de la SSR.

swissinfo et les agences

Faits

SRG SSR idée suisse dispose d'un budget annuel de près de 1,5 milliards de francs.
Le financement du service public est assuré à 70% par la taxe de réception (redevance radio-télévision) et à 30% par les activités commerciales (publicité, sponsoring, etc.).
L'an dernier, SRG SSR idée suisse a engagé 1,14 milliards de francs pour financer les chaînes de télévision et 0,43 milliard pour les chaînes de radio.

Fin de l'infobox

SRG SSR idée suisse

SRG SSR idée suisse est mandatée par la Confédération pour assurer les programmes radio-télévision du service public. Son mandat est défini par la Constitution, la loi sur la radio-télévision (LRTV) et sa concession.

Les programmes de SRG SSR idée suisse, gérés selon les principes du droit des sociétés anonymes, doivent contribuer à l'instruction et au développement culturel, ainsi qu'à la libre formation de l'opinion et au divertissement.

Avec 5800 employés, 18 émetteurs radio, 7 programmes TV, des sites internet et des services de télétext, SRG SSR idée suisse est l'employeur le plus important dans le secteur des médias électroniques en Suisse.

Destinée aux Suisses de l'étranger et aux étrangers qui s'intéressent à la Suisse, la plate-forme d'information swissinfo, qui existe en 9 langues, fait également partie de SRG SSR idée suisse. Le diffuseur national et la Confédération se partagent le financement de swissinfo.

Fin de l'infobox

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.