Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Dignitas: nombreuses demandes de l'étranger

L'association d'aide au suicide passive Dignitas a accompagné 141 personnes dans la mort l'an passé. 85% d'entre elles ne résidaient pas en Suisse.

En Suisse en effet, l'aide au suicide passive est autorisée. Directeur et fondateur de Dignitas, Ludwig Minelli a indiqué récemment au journal français «Le Monde» que parmi les candidats au suicide assisté, plus de la moitié étaient des Allemands. Viennent ensuite les Anglais et les Français. Six Suisses ont eu recours aux services de l'association en 2007.

Depuis sa fondation il y a dix ans, Dignitas a pratiqué 868 accompagnements. Ludwig Minelli précise que sur 100 personnes qui reçoivent le feu vert de Dignitas pour un accompagnement, seules 12 réalisent leur souhait de mourir. Les autres (70) ne rappellent jamais ou disent vouloir encore attendre (18).

Autre association active dans le domaine de l'aide au suicide passive, Exit Suisse alémanique et Tessin a de son côté pratiqué 179 accompagnements en 2007 (et 150 en 2006), a indiqué Heidi Vogt, qui dirige l'équipe. Exit Suisse
Romande a quant à elle effectué 66 assistances. Toutes auprès de Suisses ou d'étrangers habitant en Suisse, condition nécessaire pour devenir membre et donc bénéficier de l'aide passive de l'association.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×