Navigation

La politique s'infléchit au sujet des loups

Le loup pourrait être plus facilement abattu dès juin 2015, tout en restant une espèce protégée. Dans des régions où vivent des meutes, les jeunes animaux pourraient être abattus, notamment ceux qui se sont rapprochés sans crainte des habitations.

Ce contenu a été publié le 23 décembre 2014 - 08:33
swissinfo.ch avec le 19.30 de la RTS

La ministre Doris Leuthard a chargé l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) de préparer un projet permettant de faciliter le tir du canidé à certaines conditions. La consultation sur cette modification d'ordonnance devrait avoir lieu au début de l'année prochaine.

Il s'agit de tenir compte des requêtes et des préoccupations des agriculteurs, des chasseurs et de la population de montagne, fait valoir l'OFEV. Et de rappeler que la situation a évolué depuis le retour du loup en Suisse. Le nombre d'animaux augmente et des meutes se forment. La première a été observée en2012 à Calanda (canton des Grisons).

Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article