Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La mondialisation du marché du travail et le nombre croissant de bénéficiaires de l'aide sociale rendent nécessaires un renforcement et une réorientation de l'assistance publique, selon les chercheurs du Fonds national suisse (FNS).

Mené sur les cinq dernières années, le Programme national de recherche (PNR) 51 a étudié les processus d'intégration et d'exclusion dans les politiques sociales, l'éducation, la santé, l'emploi et la migration. Rendue publique mardi, sa conclusion est que les besoins des bénéficiaires doivent être mieux pris en compte et que les services sociaux doivent être mieux coordonnés.

Selon les chercheurs, l'aide sociale se trouve actuellement à la croisée des chemins. Elle risque en effet de favoriser à nouveau une situation qui avait prévalu en Suisse au 19e siècle et durant la première moitié du 20e, lorsque les efforts d'intégration avaient débouché sur l'exclusion à travers le retrait et le placement d'enfants, la stérilisation ou l'internement.

Autre aspect mis en avant, les menaces d'exclusion qui pèsent sur les jeunes âgés de 18 à 25 ans. Ils représentent 13% des usagers de l'aide sociale en 2006. Le PNR 51 rappelle par ailleurs que le marché du travail ne favorise à notre époque plus le modèle de l'employé à plein temps occupant le même poste durant toute sa vie professionnelle et qu'il offre de moins en moins d'emplois aux personnes non qualifiées.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×