Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L’espace aérien suisse fermé jusqu'à lundi 14h

L'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) a décidé de prolonger jusqu'à lundi 14h la fermeture de l'espace aérien suisse. Les passagers sont invités à se renseigner auprès des compagnies aériennes.

Les aéroports suisses ont été informés du prolongement de la fermeture de l'espace aérien helvétique par l'OFAC dimanche matin, a déclaré le porte-parole de l'Aéroport international de Genève (AIG). Celui-ci a prié les passagers de ne pas se rendre à l'aéroport. Selon les dernières prévisions, le nuage de cendres issu de l'éruption d'un volcan mercredi en Islande va rester au-dessus de la Suisse ces prochaines 24 heures.

L'OFAC informera d'ici lundi midi au plus tard de la suite des événements. Au total, une vingtaine de pays du nord et partiellement du sud de l'Europe ont bouclé leur espace aérien et étendu cette fermeture à lundi. Conséquence, des millions de voyageurs dans le monde entier n'ont pas pu effectué leurs déplacements conformément à ce qui était prévu.

En Suisse, les hôtels dans les périmètres des aéroports de Zurich et de Genève affichent tous complet. Ce week-end, les compagnies ferroviaires ont constaté un important report de fréquentation. Pour canaliser l'énorme flux de voyageurs cloués au sol, les CFF ont doublé dimanche pratiquement tous les trains internationaux sur l'axe Nord-Sud. Quant aux services clientèle des voyagistes et aux météorologues, ils ont été submergés de questions.

Le coût des perturbations du trafic aérien s'élève à plus de 200 millions de dollars par jour (212 millions de francs) au secteur, a estimé l'Association internationale du transport aérien (IATA).

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse