Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La croissance dope les émissions de gaz à effet de serre

La Suisse aura de la peine à respecter les objectifs du Protocole de Kyoto, c'est-à-dire réduire entre 2008 et 2012, ses émissions de gaz à effet de serre de 8% par rapport à 1990. Car en raison de la croissance économique, les émissions augmentent.

L'Office fédéral de l'environnement a publié vendredi les résultats de son étude prospective annuelle sur les émissions de gaz à effet de serre. Cette dernière évalue le respect des objectif du Protocole de Kyoto et de la loi sur le CO2.

En Suisse, non seulement les émissions de 2008 et de 2009 étaient trop fortes, mais en raison du dynamisme de la croissance, les émissions pour la période 2010-2012 ont dû être revues à la hausse. Au lieu de 48,6 millions de tonnes de CO2, la Suisse devrait en émettre 50,4 millions.

Ce résultat s'explique principalement par le dynamisme de la croissance économique: le ralentissement enregistré l'an dernier a été deux fois moins fort que prévu.

Aujourd’hui, les émissions dues aux carburants sont 13% plus élevées qu’en 1990. Et les prévisions ne sont pas optimistes pour les deux années à venir, avec pour la circulation, un chiffre qui devrait s’élever à 15 millions de tonnes d'émissions, soit 0,8 million de plus que visé. Le bilan est meilleur pour les combustibles avec 22 millions de tonnes, soit 0,4 million de dépassement.

Il est toutefois encore difficile d'évaluer l'impact de la hausse de la taxe sur le CO2 et du programme d'assainissement des bâtiments, entrés en vigueur le 1er janvier 2010.

A noter que le volume effectif des émissions peut largement s'écarter des prévisions selon l'évolution de la conjoncture et des prix ainsi qu'en fonction des températures hivernales (activitié de chauffage).

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.