Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La nature «frappe» toujours plus fort

La tendance à la hausse des dégâts dus aux éléments naturels s'est confirmée l'an dernier. Après une année 2006 dans la moyenne, Suisse Grêle a dû de nouveau faire face à un nombre élevé de sinistres et d'importantes indemnités.

Selon la société, les 13 516 dégâts annoncés l'année dernière ont entraîné des paiements à hauteur de 62,5 millions de francs au total. Près d'un quart des déclarations (3359) ont été provoquées par d'autres forces de la nature que la grêle.

La journée de grêle la plus importante a été le 21 juin 2007, avec 6000 dommages. Ceux causés par les fortes précipitations du mois d'août, notamment dans le Seeland, ont aussi pesé lourd. De manière générale, les légumes, les fleurs, les baies, les céréales et la vigne ont particulièrement fait les frais des intempéries.

En raison de la fréquence des événements, Suisse Grêle a bouclé le dernier exercice sur une perte de quelque 9,4 millions de francs. La société «reste très solide», assure cependant Suisse Grêle dans son rapport annuel. En 2007, les primes encaissées en Suisse ont atteint 51 millions.


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×