Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La progression de l'ambroisie a été stoppée

La saison la plus difficile pour les allergiques au pollen a débuté avec la floraison des bouleaux. Mais le printemps apporte aussi une bonne nouvelle pour tous ceux qui souffrent du rhume des foins: la progression de l'ambroisie, plante hautement allergène venue d'Amérique du Nord, a pu être stoppée.

Le végétal avait soudainement proliféré en Suisse en 2005, ses semences étant dispersées par le trafic routier mais aussi et surtout par les aliments pour oiseaux et petits animaux.

En fleurs de fin juillet à octobre, l'ambroisie présente un danger à la fois pour les personnes allergiques et la biodiversité en raison de son caractère envahissant. La loi oblige à en combattre l'implantation sur le territoire suisse.

La campagne d'arrachage menée ces dernières années par les cantons et la Station de recherche Agroscope Changins Wädenswil (ACW) a porté ses fruits: si la plante n'est pas encore en recul, elle est néanmoins sous contrôle, a indiqué Christian Bohren, de l'ACW.

Les instances cantonales responsables de la protection des plantes connaissent désormais toutes les grandes colonies d'ambroisie, ce qui facilite la lutte, a-t-il précisé. Et peu d'annonces de nouvelles découvertes leur sont parvenues.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.