Le pic de la pandémie de grippe bientôt atteint

L’Office fédéral de la santé publique a indiqué jeudi que le nombre de cas de grippe A est déjà en diminution en Suisse romande et en Suisse centrale. Le pic de la pandémie devrait rapidement être atteint sur l’ensemble du pays.

Ce contenu a été publié le 10 décembre 2009 - 17:44

La grippe A (H1N1) a provoqué une huitième victime. La personne décédée faisait partie d’un groupe à risque, a précisé jeudi Virginie Masserey, responsable de la section vaccinations auprès de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

La semaine dernière, 1730 nouveaux cas de grippe porcine ont été confirmés en Suisse pour un total de 10'580. Il s’agit d’une diminution par rapport à la semaine précédente (plus de 500 cas en moins).

Le pic de la pandémie devait être atteint au cours des prochains jours. «La courbe devrait commencer à descendre à partir de Noël», a indiqué le directeur de l’OFSP Thomas Zeltner. La campagne de vaccination se poursuivra cependant jusqu’au mois de mars.

Par ailleurs, selon une étude britannique publiée dans le British Medical Journal, le taux de mortalité de l’épidémie est «considérablement inférieur» à ce que l’on craignait dans un premier temps. Jusqu’au 8 novembre, l’étude n’a répertorié que 26 décès pour 100'000 cas de grippe (0,026%). A titre de comparaison, le taux de mortalité de la grippe espagnole de 1918 avait été de 2 à 3%.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article