Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le temps file, les prénoms restent



Luca, Nathan et Lara sont les prénoms stars en Suisse.

Luca, Nathan et Lara sont les prénoms stars en Suisse.

(RDB)

Luca et Nathan sont les prénoms stars des garçons suisses, alors que du côté des filles, Lara caracole en tête des quatre régions linguistiques.

La décennie «Beverly Hills» est passée. Résultat: on ne trouve plus dans le top 50 des prénoms comme Kelly ou Jason. Quant à Kevin, il coule vers le fond des classements. Ouf, penseront certains, dommage estimeront les amateurs de prénoms anglo-saxons et de séries télévisées.

Ainsi, selon le palmarès des prénoms de l’Office fédéral de la statistique (OFS), les nouveau-nés suisses sont plutôt baptisés de manière traditionnelle, au gré des régions linguistiques. Excepté en Suisse allemande, où les prénoms à la mode, ont, depuis plusieurs années, peu de consonances germaniques.

A chaque région son prénom

Depuis trois ans, la majorité des petits suisses romands se nomment Nathan pour les garçons et Emma pour les filles. L'an passé, 141 Emma ont vu le jour en Suisse romande, a indiqué lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Après avoir été détrônée par Léa en 2006, Emma remonte sur son piédestal. Lara (100), Chloé (92) et Zoé (92), arrivent juste derrière.

Chez les garçons, après la période Samuel, c’est le tour de Nathan. L’année dernière 133 petits garçons sont nés avec ce prénom. Luca (127) et Noah (126) sont également des prénoms qu’affectionnent les parents suisses romands.

En Suisse allemande, du côté des garçons, c’est Luca qui remporte toutes les faveurs des géniteurs. En 2009, 321 Luca ont ouvert leurs yeux sur le monde. Ce prénom occupe la plus haute marche du podium devant Leon (318) et Nico (287). Tim, qui occupait le premier rang en 2007 et 2008, a reculé à la 6ème place.

Du côté des filles, les jeunes Lara (356) ont le vent en poupe depuis deux ans. En 2009, elles se placent devant Mia (258) et Leonie (257).

Au Tessin, Giulia caracole en tête des sondages depuis deux ans. En2009, elles étaient 42. Sofia (40) et Martina (36) sont à la deuxième et troisième place du podium.

Chez les garçons, c’est Leonardo (32) qui a pris le pouvoir, mais les viennent-ensuite se tiennent dans un mouchoir de poche, avec 31 Matteo et 30 Mattia.

Dans la région romanche, on trouve Lara devant Lea et Romina, alors que chez les garçons, le tiercé gagnant voit Leandro précéder Livio et Nando. Mais vu le peu de population romanche, et donc le nombre peu élevé de naissances dans cette région, la répartition des prénoms peut considérablement varier d'une année à l'autre, précise l'OFS.

Flurin, Flynn ou Janina et Paula, sont donc autant de prénoms que les jeunes romanches ont des chances de porter.

Des prénoms en écho à des célébrités?

La constante popularité de Lara pourrait être rapprochée du succès de Lara Gut, la jeune et photogénique skieuse suisse qui est entrée en 2007 sur la scène du ski alpin et a gagné deux médailles d’argent aux Championnats du monde en 2009.

Le sport pourrait aussi expliquer le succès croissant de Lionel, puisque Lionel Messi a été élu le meilleur footballeur du monde en 2009.

Marcel Heiniger, qui travaille à la section démographie de l'OFS, rapporte que les enfants de stars ou les personages de films jouent souvent un rôle dans le choix des prénoms. Il donne comme exemple Kevin, un prénom au top du hit-parade dans les années 90, probablement suite au personnage joué par Macaulay Culkin’s, dans le film «Maman, j’ai raté l’avion».

Malgré tout, les prévisions en matière de prénoms sont difficiles. Ainsi, pas de petits Michael dans le top 50, malgré la mort de la star du Moonwalk.

Et... pas de Roger en honneur de la star nationale.

Peu de changements

Durant trois ans, les prénoms ont peu évolué. En Suisse allemande, on peut noter qu’Elias et Matteo sont néanmoins devenus plus à la mode, puisqu’ils ont respectivement gagné 11 et 16 places au classement. Du côté des filles, les petites Lia ont gagné du terrain.

En Suisse romande, Louis a conquis de plus en plus de parents helvétiques et reste depuis deux ans à la 14ème place. Noé, Benjamin, Rafael et Tiago deviennent également plus prisés. Chez les jeunes demoiselles, Elisa et Julie retrouvent leur position, après un creux en 2008. Et Alice gagne 13 places au classement. Est-ce l’effet Tim Burton?

Au Tessin, on remarque notamment l’avancée de prénoms comme Giona, Giacomo ou Giulio pour les garçons. Et de Greta, Mathilde, Aurora et Ambra pour les filles. Ce dernier prénom passe de la 119ème place en 2008 à la 15ème en 2009.

swissinfo.ch

En bref

C’est dans le cadre de l’étude du mouvement naturel de la population que l’Office fédéral de la statistique (OFS) établit depuis 1987 un palmarès des prénoms, des enfants nés en Suisse.

Les offices d’état civil communiquent les données.

En 2009, il y a eu 78'286 naissances, 37'879 filles et 40’407 garçons.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×