Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les études à mi-temps, c’est possible à Lausanne

L’université de Lausanne offre en première suisse la possibilité à ses étudiants de suivre un programme structuré de cursus à temps partiel. L’innovation se limite toutefois pour l’heure au master, le deuxième cycle d’études.

L'Université de Lausanne (UNIL) est la première université suisse à proposer à ses étudiants un programme structuré de cursus à temps partiel, a expliqué mercredi le recteur Dominique Arlettaz. Les 30 masters de la Haute école sont concernés. Les intéressés suivront les mêmes cours que les autres, étalés sur 3 ou 4 ans au lieu de 3 à 4 semestres.

«En Suisse 32% des étudiants ont une activité rémunérée», a rappelé le recteur. Avec ce cursus à mi-temps, l'université veut faciliter la vie de ceux qui travaillent ou assument des charges familiales. L'UNIL souhaite que ses étudiants aillent jusqu'au bout de leurs études, couronnées d'un master. «Nous nous adressons surtout à ceux qui hésitent à poursuivre leur cursus après le bachelor. Nous ne voulons pas perdre ces étudiants», a ajouté Dominique Arlettaz.

Parmi les inscrits pour la rentrée, la plupart sont d'ailleurs des étudiants qui avaient interrompu leurs études après le bachelor, le diplôme qui finalise le premier cycle d'études après trois ans. L’expérience a connu des débuts modestes avec 25 étudiants inscrits pour la rentrée 2010, mais le recteur rappelle que la proportion correspond aux 2% d’étudiants qui travaillent plus de 25 heures par semaine, soit un gros mi-temps.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×