Navigation

Skiplink navigation

Les hôpitaux de Katmandou sont débordés

Le dernier bilan provisoire du séisme survenu le 25 avril au Népal approche les 5500 morts. Un premier avion spécial ramenant 206 rescapés, dont des Suisses, a atterri à l'aéroport parisien de Roissy. A Katmandou, les hôpitaux peinent à faire face.

Ce contenu a été publié le 30 avril 2015 - 09:02

Un Airbus A350 affrété par les autorités françaises a ramené jeudi matin de Katmandou 206 passagers, dont 12 enfants et 26 blessés, selon le ministère français des Affaires étrangères. Quasiment tous sont Français, à l'exception d'une quinzaine de ressortissants allemands, suisses, italiens, portugais ou encore turcs.

L'appareil, mis à disposition par Airbus, était arrivé à Katmandou mercredi matin avec 55 personnels de santé et humanitaires, ainsi que 25 tonnes de matériel (abris, médicaments, aide alimentaire).

Selon un nouveau bilan communiqué jeudi par les autorités locales, un total de 5489 personnes sont décédées dans le séisme de magnitude 7,8 qui a frappé le pays himalayen, tandis qu'une centaine d'autres ont péri en Inde et en Chine. Le précédent bilan faisait état de près de 10'350 blessés.

A Katmandou, les hôpitaux sont surchargés. Mais ils restent le seul espoir de très nombreux blessés qui se trouvent dans les campagnes. Les explications de la RTS.

Contenu externe

La Chaîne du Bonheur invite la population suisse à faire un don sur le compte postal 10-15000-6, sur le site web ou via l’application « Swiss Solidarity ».


swissinfo.ch avec la RTS

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article