Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ode à la Suisse

10'000 personnes se sont rendues vendredi sur la Place fédérale à Berne, pour le lancement de la fête nationale suisse, le 1er août. Dans le pays, les célébrations se poursuivent tout le week-end.

C’est l’Openair sur la Place fédérale à Berne qui a lancé les festivités liées à la fête nationale suisse. Placé sous le thème «pour un futur sans héritage dangereux», il a réuni 10'000 personnes.

En prélude à la fête nationale, la manifestation a accueilli plusieurs artistes suisses. Des personnalités se sont aussi exprimées en faveur d’une Suisse qui a du cœur.

Les événement liés au 1er août se poursuivent tout le week-end, entre discours et feux d’artifices. Même si dans les cantons de Vaud et Genève, les privés sont interdits de feux, en raison de la sécheresse.

Dimanche, plusieurs politiciens auront l’occasion de faire partager au peuple leur vision de la Suisse, lors des traditionnelles élocutions.

Outre son message télévisé adressé à la population, la présidente de la Confédération, Doris Leuthard, participera le 1er août à l’inauguration de l'Hospice rénové du Saint-Gothard, situé au sommet du col éponyme.

Sur la plaine du Grütli, c’est l'ancienne chancelière de la Confédération Annemarie Huber-Hotz et l'actuel Mister Suisse Jan Bühlmann qui prononceront un discours. Le lucernois lira le serment du Grütli dans les trois langues nationales.

Sur les sept membres du Conseil fédéral, seul Ueli Maurer n’apparaîtra pas officiellement. Une exception au sein de son parti puisque les députés fédéraux UDC prononceront au total une quarantaine de discours. L'ancien conseiller fédéral Christoph Blocher à lui seul en fera quatre.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×