Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pas de centre islamique à Berne

Sur le terrain au premier plan (devant le Stade de Suisse), c'est un centre hospitalier qui verra le jour.

Le projet de grand centre islamique dans le quartier du Wankdorf ne verra pas le jour. La municipalité a annoncé vendredi qu'elle prévoyait une autre affectation pour cette zone.

L'exécutif de la capitale a réservé les parcelles pour un centre hospitalier et n'entrera donc pas en matière sur la demande de l'organisation faîtière des associations musulmanes bernoises.

Le plan d'affectation de cette zone prévoit d'attribuer 45% de la surface à des services relevant de la santé, de l'administration et de la formation. Le reste étant dévolu à la construction de bureaux et de commerces.

Le projet de centre islamique ne correspond pas à la vocation du quartier qui doit rassembler des structures de formation, des soins hospitaliers et de l'administration. Cette vocation a été renforcée par le projet de construction d'un hôpital régional, estime la conseillère communale Barbara Hayoz.

Cette dernière a encore ajouté que, pour le moment, elle ne voyait aucun autre emplacement à Berne qui pourrait accueillir ce centre.

Maison des religions

Le dialogue interculturel est déjà rendu possible par le projet de Maison des religions qui devrait être construite le printemps prochain dans l'Ouest de la ville.

Les autorités de la ville de Berne ne discuteront donc pas des diverses demandes informelles de la communauté musulmane bernoise.

Cette dernière avait fait savoir à fin avril dernier par voie de presse qu'elle souhaitait construire un grand centre de rencontre islamique au Wankdorf, avec mosquée, hôtel et centre de congrès.

Elle laissait entrevoir une construction de luxe par des architectes célèbres dans la perspective d'un dialogue avec l'Islam.

Initiant de ce projet, Farhad Afshar n'a pas souhaité commenter cette décision des autorités. Il a expliqué qu'il n'avait pas encore reçu d'information du Conseil municipal et souhaitait connaître ses motivations.

swissinfo et les agences

En bref

L'organisation faîtière des associations musulmanes bernoises avait lancé un projet qui prévoyait la construction, sur une surface de 23 000 m², d'un musée de l'islam, d'une mosquée, de bureaux, ainsi que d'un hôtel quatre étoiles.

Le coût de ce grand centre islamique était estimé entre 60 et 80 millions de francs.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×